Généalogie et histoire d’entreprise

En écrivant le livre sur Rouvreau Recyclage, j’ai été amenée à faire des recherches  généalogiques. Je voulais mieux connaître Julien Rouvreau, le père du fondateur de l’entreprise, Roland Rouvreau.

Je cherchais un point précis : celui de la rupture professionnelle et sociale dans cette famille de cultivateurs. Qui et à quel moment a rompu le travail de la terre de père en fils ? La question de la motivation, pourquoi ne plus faire comme son père, est beaucoup plus délicate à résoudre, c’est même quasiment impossible quand les deux personnes sont décédées, qu’elles n’ont laissé aucun écrit et que la famille n’a pas de pistes. Le plus facile était de partir de Roland : né en 1932, décédé en 2007, ses enfants et amis connaissent bien sa vie, ont plaisir à en parler. Sa femme, Jeannine, décède peu avant que je ne commence. Je ne pourrai donc pas avoir de réponse directe.

Roland est né en Gâtine dans les Deux-Sèvres, une région rurale d’élevage et d’extraction du granit. Il grandit au bord du Thouet avec ses frères et soeurs et ses deux parents. Julien travaille la terre, son épouse Léonne participe probablement aux travaux des champs pour soutenir son mari comme son père, habitant la maison d’à côté. Léonne est issue d’une famille de tailleurs de pierre, activité proche de celle du carrier. En grandissant, Roland travaille dans ce secteur : les souvenirs familiaux sont confirmés par des certificats d’exploitation de carrière « dans son jardin ». Il multiplie également les sources de revenus, faisant notamment le commerce de peaux de lapin à mobylette, point de démarrage de sa future activité professionnelle. En se mariant avec Jeannine, il quitte la Gâtine pour le village natal de son épouse, Vouillé à côté de Niort. C’est à Vouillé qu’il fondera son entreprise. Ces grandes lignes de parcours m’avaient laissé penser que Roland avait pratiqué une double rupture, professionnelle et géographique. Mes recherches dans la vie de Julien m’ont appris que c’est à moitié vrai. Julien, né dans une famille de cultivateurs, s’engage dans l’armée après être revenu de la Première Guerre mondiale. Il devient gendarme – à pied puis à vélo – juste après son mariage avec Léonne. Ses enfants, encore vivants, m’ont parlé d’un poste de gardien au bagne de Cayenne en Guyane. Quelle rupture ! Les recherches en ligne et des échanges avec le services archives de Cayenne, ne m’ont pas permis de confirmer avec certitude l’information. Il me faudrait me déplacer aux archives militaires  de Vincennes et aux archives d’Outre mer à Aix-en-Provence. Mon attention a ainsi été attirée sur le parcours militaire de Julien. Une source très utilisée par les généalogistes est le registre du recrutement militaire.

Sur le site en ligne des archives départementales des Deux-Sèvres, il suffit d’aller sur « Archives en ligne » puis  » registre de recrutement militaire » dans la colonne verte, à droite de l’écran.

Capture d'écran 2019-05-06 15.01.08

Vous indiquez alors la date de naissance (et non pas la classe) dans le menu déroulant, 1899 pour retrouver Julien Rouvreau.

Capture d'écran 2019-05-06 15.06.13.png

Une fois la date de naissance sélectionnée, plusieurs liens apparaissent.

Capture d'écran 2019-05-06 15.15.10.png

Il vous faut d’abord retrouver, dans la table alphabétique, la personne recherchée. C’est très simple, il suffit de tourner les pages et d’être attentif.

Capture d'écran 2019-05-06 15.10.16Capture d'écran 2019-05-06 15.10.54

Une information importante vous est révélée : le numéro de matricule, n°428 pour Julien Rouvreau. Revenez ensuite à votre recherche et sélectionnez le lien « matricule de 1 à 500 ». Vous avez alors accès aux fiches militaires numérisées : elles sont classées par ordre croissant du matricule. Faites défiler les fiches jusqu’à celle recherchée. Et là, c’est presque magique, vous pouvez lire tout le parcours militaire de la personne souvent rempli avec beaucoup de détails et de dates.

Capture d'écran 2019-05-06 15.24.10.png

Cette source est à ne pas négliger même en cas de recherche sur l’histoire d’une entreprise. Pour le cas de Rouvreau Recyclage, elle permet de cerner la vie du père du fondateur en récoltant des informations utiles à la compréhension de son parcours. Ces données étaient inconnues de la famille, les fiches militaires sont donc une source FORMIDABLE !

 

 

 

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s