L’article de la Nouvelle Aquitaine

L’arroseur arrosé ou l’interviewer interviewé. J’ai pu me mettre à la place de mes clients lorsque je leur pose toutes mes questions sur leur entreprise ou leur métier. Je trouve l’exercice agréable. Avouons-le, il est toujours sympathique que l’on s’intéresse à nous.

J’ai raconté mon parcours d’historienne de l’art et de lectrice qui aime davantage lire qu’écrire. Le journaliste a apprécié ma franchise et nous sommes tombés d’accord pour dire qu’il est curieux de clamer « aimer écrire » tant cela nous paraît difficile et exigeant. Le moment de l’écriture reste un événement, une séquence à part dans une mission auprès d’une entreprise. À part et courte puisque je passe plus de temps à faire les recherches historiques qu’à écrire. Exemple : pour une entreprise de soixante ans, la première phase de recherches (archives et interviews) dure en moyenne quatre mois pour un mois d’écriture.

Voici l’article en question, bonne lecture 🙂

Et un grand merci au journaliste Philippe Quintard et au photographe Alexandre Dupeyron. Et à mon client actuel qui a accepté que les photos se fassent dans son entreprise, Rouvreau Recyclage à Niort.

 L’article est tiré du journal d’informations de la Nouvelle Aquitaine, décembre 2018.

 

Un commentaire Ajouter un commentaire

  1. Morisson dit :

    Très bel article bien mérité et jolie photo Cécile
    Tu es une excellente professionnelle
    À bientôt

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s